Combien de temps puis-je mettre un employé à l’essai ?

Lawrence vous explique tout sur le temps d’essai !

Lorsqu’un employeur fixe le temps d’essai pour son employé, cela doit obligatoirement être par écrit (dans le contrat de travail par exemple).

Il faut distinguer les contrats de durée déterminée et indéterminée.

Contrat de durée déterminée

La loi suisse ne prévoit aucun temps d’essai pour les contrats de durée déterminée. L’employeur peut cependant l’instaurer en accord avec son employé.

Contrat de durée indéterminée

Dans le cas d’un contrat de durée indéterminée, la durée légale du temps d’essai est de 1 mois. Si cela n’est pas explicitement mentionné dans le contrat de travail, cette période fera foi.

Le temps d’essai à une durée maximale de 3 mois. Les apprentissages peuvent bénéficier de 6 mois d’essai, si cela a été approuvé par l’autorité cantonale compétente.

Lors de la période d’essai, le délai de résiliation de contrat est de 7 jours. Elle peut se faire oralement (sauf autre indication dans le contrat) et sans obligation de mentionner les motifs, sauf si cela est demandé.

Attention cependant : en période d’essai, l’employé n’est pas protégé de licenciement en cas de maladie, d’accident ou de grossesse.

Vous souhaitez davantage de renseignements sur la période d’essai ? Contactez-nous ! Lawrence vous assiste dans la relation contractuelle avec vos employés.

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.