Tout ce qu’il faut savoir avant de créer sa start-up

Vous êtes sur le point de réaliser votre rêve de créer votre propre entreprise ? Une multitude d’informations sont à prendre en considération. C’est pourquoi cet article vise à vous renseigner sur quelques points cruciaux à avoir à l’esprit avant de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale ! 

Le choix de la forme juridique 

Il s’agit tout d’abord de choisir la forme juridique de votre start-up. En Suisse, les trois types de formes juridiques les plus fréquemment choisies sont l’entreprise individuelle, la Sàrl (société à responsabilité limitée) et la SA (société anonyme). Chacune de ses formes comprend des avantages et inconvénients de sorte que le choix de la forme juridique s’effectuera en fonction de votre start-up et de l’activité que vous souhaitez exercer. 

Le nom de la startup 

Avant de pouvoir choisir définitivement le nom de votre start-up, vous allez devoir vérifier que la raison sociale (nom désignant la start-up) est disponible au registre du commerce. En outre, il vous faudra également vérifier que le nom de domaine (désignant l’adresse de votre site internet) est disponible si vous souhaitez effectivement créer un site internet. 

La souscription d’assurances 

Afin de vous protéger contre un imprévu qui pourrait mettre fin à votre activité vous devrez souscrire plusieurs assurances pour votre start-up telles que l’assurance responsabilité civile (RC), l’assurance d’indemnité journalière en cas de maladie, l’assurance de chose (incendie, vol, dégâts d’eau, bris de glaces), l’assurance de protection juridique. 

À certaines conditions, il vous faudra en outre inscrire vos éventuels employés auprès d’une caisse assurant les rentes du 2ème pilier (LPP). De même, si vos employés travaillent moins de 8h00 par semaine, vous ne devrez souscrire une assurance en cas d’accident, la LAA sur les accidents professionnels. Autrement, vous devrez souscrire une LAA accidents professionnels et non professionnels.

Tenir une comptabilité 

Tenir une comptabilité claire vous aidera notamment à vous conformer à certaines obligations légales ainsi qu’à réaliser les choix les plus judicieux pour votre entreprise en fonction de la conjoncture économique.

Rédaction d’un business plan 

La rédaction d’un business plan vous aidera notamment à évaluer la viabilité de votre start-up sur le moyen et long terme ainsi qu’à définir vos avantages concurrentiels et votre stratégie marketing. En somme, le business plan vous permettra de fixer la trajectoire que vous souhaitez suivre. 

Conclusion  

Les aspects à prendre en compte sont encore bien nombreux et dépendent pour partie des spécificités de votre projet. C’est pourquoi nos avocats spécialisés se tiennent en tout temps à votre disposition pour prendre en charge toutes les démarches juridiques et contractuelles liées à la création de votre start-up !

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.