Quand dois-je commencer à rédiger mon testament ?

Les questions ayant trait à la mort et à la postérité sont fréquentes et légitimes. Chacun de nous a perdu un proche, un ami, une connaissance, et personne n’est à l’abri d’un accident ou d’une fatalité quelconque. Qu’importe l’âge, se préoccuper des suites de son décès est impératif: on tend malheureusement trop souvent à l’oublier et cet article se propose de le rappeler.

Qu’on soit riche, pauvre, seul, ou à la tête d’une famille nombreuse, chacun de nous, à sa mort, “verra” ses biens disposés selon ses dernières volontés.

Pourquoi rédiger un testament ?

Les dispositions pour cause de mort sont nombreuses (voir article), mais la plupart d’entre nous opte généralement pour le testament. Il n’est jamais trop tôt pour commencer à le rédiger,  la loi imposant simplement d’avoir 18 ans et d’être capable de discernement.

Certains évènements de la vie devraient nous encourager à établir un testament, le mariage, la naissance en sont bien entendu les principaux. Mais l’acquisition d’un bien, d’une maison, la signature d’un contrat “à risque” ou un long départ à l’étranger en sont tout autant!

Comment rédiger un testament ?

Le testament devra impérativement être mis à jour au fil de ces évènements, pour correspondre au mieux à la situation de son auteur et surtout pour éviter de possibles contestations. De plus, le droit matrimonial et le droit des successions permettent une large manœuvre et des possibilités infinies, dans la mesure où les instructions initiales imposées par la loi sont respectées.

Il est fortement recommandé de planifier son testament suffisamment tôt si l’on a le sentiment que la solution prévue par la loi est insuffisante. Cela est aussi valable si l’on souhaite faire respecter des volontés particulières que le droit n’inclut pas d’office (par exemple, une donation vers une fondation d’utilité publique).

Par ailleurs, dans le cas d’une situation familiale complexe (une famille recomposée, des biens situés dans plusieurs pays, une entreprise familiale, etc.) il faut prendre des précautions particulières, voire faire appel à un avocat, un notaire ou un officier public pour assurer la rédaction.

Dès 18 ans révolus, il n’y a pas de bon moment pour se mettre à rédiger, et il n’est jamais trop tôt pour commencer!

Syndrome de la page blanche? Pas de panique, l’équipe Lawrence vous aide à rédiger votre testament !

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.