Victime d’un accident de la route : quels sont mes droits ?

Vous avez été victime d’un accident de la route et souhaitez débuter une action en justice contre l’auteur ce celui-ci. Cet article vous explique ce que vous pouvez faire.

1. Être réactif !

Il est important de prendre des mesures juridiques et administratives dès le moment de l’accident. Si vous êtes en incapacité de le faire, un proche peut s’en occuper. Prenez le plus de photos du site de l’accident et récoltez des preuves, elles pourront s’avérer essentielles !

2. Clarifiez les responsabilités de l’accident

Si vous êtes la victime de l’accident, obtenir une reconnaissance de la part de l’auteur facilitera grandement les procédures juridiques (même si peu admettent leur faute sur le moment).

Dans tous les cas, les toutes les parties devront remplir le formulaire de constat européen d’accident, contenant leurs coordonnées et celles des témoins, ainsi que les signatures. Ayez toujours ces formulaires dans votre véhicule !

3. La plainte pénale

Vous pouvez ensuite déposer une plainte pénale dans les 3 mois suivant l’accident ou l’identification de l’auteur (même s’il n’a pas reconnu la responsabilité).

Une procédure pénale sera automatiquement initiée s’il y a eu lésion corporelle grave ou décès suite à l’accident.

C’est ici que les preuves prennent de l’importance.

4. Les assurances

Informez vos assurances maladie et véhicule de l’accident, afin que les frais puissent être remboursés.

5. Sollicitez un avocat

Notre conseil le plus important est d’engager un avocat au plus vite dès le moment de l’accident. Il pourra se charges des démarches inopportunes et chronophages liées aux accidents. Ce n’est pas une période facile et l’avocat pourra au moins vous décharger de cela, en plus de préparer un bon dossier pour obtenir gain de cause !

Victimes d’un accident de la route ? Contactez Lawrence afin que l’un de nos avocats spécialisés prennent en charge votre dossier et fasse valoir vos droits.

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.